Éponymes : mais d’où vient ce nom ?

Éponymes : mais d’où vient ce nom ?
- e-Flash

Voilà, le premier mois de l’année touche à sa fin. Avec son esprit affûté, Guillotin aurait fait remarquer que le couperet va tomber sur janvier. Ce qui aurait fait s’étouffer de rire Nicot dans sa fumée de cigarette. Tandis que Baekeland, inflexible, leur aurait dit « chuuut » parce qu’il voulait appeler Bell au sujet d’un petit projet commun. Pendant ce temps, Al-Khwarizmi, euphorique, se serait écrié eurêka – mais en persan – parce qu’il venait de découvrir l’algorithme pour « immortaliser son propre nom sous forme d’éponyme ». 

Plastic Bertrand contre Leo Bakélit

En 1907, Leo Baekeland, né en Belgique, fait breveter la bakélite. Un coup de génie. En effet, ce précurseur de l’omniprésent plastique est un succès immédiat. Cette matière brunâtre est parfaite pour confectionner des boîtiers de radios, de téléphones, d’appareils photo et de fers à friser. Ça plane pour tout le monde. Seul petit bémol : ne laissez pas tomber votre joujou, sinon il va se craqueler en dizaines de morceaux.

Joseph Guillotin contre la peine de mort

Joseph Guillotin était un farouche opposant à la peine de mort. En 1789, il voyait dès lors sa guillotine comme une méthode temporaire pour adoucir le supplice. En effet, les bourreaux de l’époque étaient aussi maladroits que Miss Belgique sur Instagram. La conséquence ? Pour faire tomber une tête, ils devaient abattre leur hache à de nombreuses reprises. La guillotine a remédié à ce désagrément ! Comment Guillotin aurait-il pu savoir que sa solution « temporaire » durerait jusqu’en 1977 ?

Jean Nicot contre l’évolution des connaissances en matière de santé

Vous souffrez du scorbut, de la goutte, de calculs biliaires ou rénaux, ou encore d’insomnie chronique ? Grillez une petite cigarette. C’est ce que vous aurait conseillé votre médecin du seizième au début du vingtième siècle. Jean Nicot a introduit le tabac, une plante venue des Amériques, dans la pharmacopée. Cette herbe miraculeuse, alors louée pour ses vertus, a été baptisée d’après lui : nicotine. Mais les temps changent. Et ces allégations de santé sont depuis longtemps parties en fumée. 

Muhammad Al-Khwarizmi contre Google

Le grand-père de l’informatique a vécu aux alentours de l’an 800 près de Bagdad, mais était né dans la région du Khwarezm, dans l’actuel Ouzbékistan. Son nom l'indique d’ailleurs bien : Al-Khwarizmi signifie « originaire du Khwarezm ». Ce nom a à son tour servi à baptiser sa création, l'algorithme. Il est savoureux de constater que bien des années plus tard, l’algorithme le plus mystérieux du monde – l’algorithme de recherche de l'entreprise américaine Google – se fonde sur les travaux d’un Arabe, issu d’un peuple qui semble aujourd’hui donner la frousse aux Américains. 

Vous êtes sur le point de faire de votre nom un éponyme ? Dites-le-nous. ElaN fera alors en sorte de donner un bel élan à votre nom dans toutes les langues ! Que se cache-t-il derrière un nom ? :-)