Les trois tendances majeures en matière de formations linguistiques

Les trois tendances majeures en matière de formations linguistiques
- News & press

Un regard éclairant sur le Return On Investment (ROI). Nous constatons que les dirigeants d’entreprise sont de plus en plus nombreux à exiger également des formations linguistiques un résultat concret et mesurable. C’est l’une des trois tendances frappantes du paysage des cours de langues, outre l’explosion des formations en ligne et des cours de langues pour tous au travail. Exploitez-les et tirez-en parti.

1. Rendement maximal et résultat mesurable 

Le collaborateur qui a suivi un cours de langue applique-t-il bien ses nouvelles connaissances sur son lieu de travail ? Et quels sont les effets de la formation sur la marche des affaires ? Une entreprise qui organise une formation linguistique pour ses collaborateurs vise plus que jamais un rendement concret. Une exigence qui pose de nouveaux défis aux prestataires de services linguistiques. L’approche didactique des cours de langues doit être encore plus interactive et axée sur les tâches. Et si le participant y prend part  avec plaisir, tous les ingrédients sont réunis pour un résultat optimal. L’amélioration du rendement d’apprentissage passe également par une plus grande implication du prestataire linguistique et de l’entreprise. Il est essentiel à cet égard que les objectifs d’apprentissage du participant soient clairement prédéfinis. Toutes les parties concernées (prestataire linguistique, responsable des formations et participant) doivent également faire preuve de vigilance et s’inscrire dans un processus d’évaluation continue. Pendant mais aussi après la formation. C’est comme cela que l’on obtient un résultat mesurable.

2. Succès des formations en ligne

Si les cours de langues restent majoritairement dispensés de manière traditionnelle, la demande de formations en ligne ne cesse de croître. L’an dernier, on a même pu assister à une véritable percée. En 2016, le nombre de formations en ligne organisées par le prestataire linguistique belge ElaN Languages a ainsi affiché une progression de 48 % par rapport à 2012. Les raisons tombent sous le sens. La technologie permet d’organiser rapidement et facilement des sessions en ligne. Qui plus est, le participant veut assurer plus que jamais un meilleur équilibre entre travail et vie privée. Une formation en ligne lui permet de suivre sa formation où et quand il le veut. De leur côté, les entreprises sont également demandeuses, parce que les formations en ligne mettent l’accent sur l’individu. Cette personnalisation contribue fortement au rendement de l’apprentissage. 

3. Tous dans le même bain (linguistique)

On continue à penser que les formations linguistiques sont utiles principalement à la direction et aux cadres supérieurs et moyens. Cette perception est la logique même et correspond grandement à la réalité. Ce sont en effet les managers et les employés qui entrent le plus souvent en contact avec des personnes allophones. Des relations qui peuvent générer des rentrées pour l’entreprise. Mais les départements de L&D sont de plus en plus convaincus que de bonnes connaissances linguistiques sont importantes dans tous les rouages de l’entreprise, du haut jusqu’en bas. Ouvriers de production, hommes de métier, personnel infirmier, etc. On prend toujours plus conscience qu’investir dans des formations linguistiques a des répercussions bénéfiques sur le lieu de travail. Qu’il s’agisse d’améliorer les relations entre collègues, d’accroître la sécurité sur le chantier ou de mieux communiquer entre les patients et le personnel infirmier.